RPGistes.com

Le site des fans de chaînes à neige

Comment peuvent se casser les chaines à neige ?

Les automobilistes le savent bien : la conduite en hiver est plus difficile que la conduite en été.

La faible luminosité et les intempéries nécessitent une grande vigilance de la part de l’automobiliste, mais aussi qu’il équipe sa voiture avec les bons outils.

Les chaînes à neige font partie des équipements qu’il faut garder dans son véhicule durant l’hiver, mais elles ne sont pas éternelles et peuvent se casser.

  • Mais quels sont les différents types de chaînes à neige ?
  • Quand faut-il installer ses chaînes à neige ?
  • Et enfin, comment empêcher ses chaînes à neige de se casser trop rapidement ?
  • Pour choisir des chaînes durables et les préserver le plus longtemps possible, notre article vous résume ce qu’il faut savoir sur les chaînes à neige.

Quels sont les différents types de chaînes à neige ?

Il existe plusieurs types de chaînes à neige dont le prix et la qualité peuvent énormément varier.

Pour ne pas risquer de casser vos chaînes à neige, mieux vaut choisir un type de chaînes à neige qui vous correspond.

Les chaînes à tension manuelle

Les chaînes à tension manuelle sont les chaînes à neige les plus classiques, mais ont une bonne longévité.

Le prix est lui aussi très accessible, mais leur point faible est le temps de montage et de démontage.

En effet, ce type de chaîne doit non seulement se serrer manuellement, à l’aide d’un tendeur, mais nécessite aussi un second arrêt.

De plus, avant de mettre en place vos chaînes à neige à tension manuelle pour la première fois sur la route, il est conseillé effectuer un entraînement préalable chez soi, au calme.

En effet, le stress, le froid, les intempéries et la faible luminosité peuvent rendre le montage très complexe.

Les chaînes à tension automatique

Les chaînes à tension automatique sont constituées d’une chaîne en métal, comme les chaînes à tension manuelle.

La différence avec ces dernières réside dans le temps de montage.

En effet, avec les chaînes à neige à tension automatique, il suffira d’appuyer sur un mécanisme pour que les chaînes se serrent automatiquement.

Il n’y a donc pas de deuxième arrêt nécessaire et la durée de vie de la chaîne est équivalente aux chaînes à tension manuelle.

Finalement, c’est le prix qui peut pousser certains à délaisser les chaînes à tension automatique.

Bien qu’elles ne soient pas les plus chères du marché, elles représentent un trop gros investissement pour les personnes qui n’en ont pas souvent l’utilité.

Les chaînes à neige frontales

Les chaînes à neige frontales, aussi nommées chaînes araignées sont les plus chères que l’on puisse trouver aujourd’hui.

À ce prix, elles promettent d’être résistantes, mais aussi d’avoir un temps de montage record.

Ici, la chaîne à neige vient se fixer sur un écrou situé au centre de la roue.

Cela lui confère un avantage qu’aucune autre chaîne à neige ne peut proposer : elle peut se mettre en place sur les véhicules non chaînables.

Les chaînes à neige textiles

Dans cette catégorie, on pourra trouver des produits de très bonne comme de mauvaise qualité.

Au pire, une chaîne à neige textile peut être non seulement fragile, mais non homologuée pour la neige.

Autrement dit, elle sera inutilisable après quelques centaines de kilomètres et ne pourra pas s’utiliser après le panneau B26.Mais tout n’est pas à jeter dans cette catégorie de chaînes à neige.

En effet, certaines proposent au contraire une très bonne qualité et un temps de montage très faible.

Cela dépend de la composition de votre chaîne à neige textile : privilégiez celles en composite qui sont bien plus durables.

Quand mettre mes chaînes à neige ?

Pour préserver vos chaînes à neige, il faut les mettre en place sur la bonne surface au risque de les voir se dégrader plus rapidement.

En effet, c’est l’usure qui viendra à bout de vos chaînes : elle est inévitable, mais peut être limitée en les mettant en place au bon moment.

Vous pouvez mettre vos chaînes à neige lorsque la quantité de neige sur la route est supérieure à 4 cm.

En dessous de cette quantité, vous risquez de rouler à même le bitume, ce qui est très mauvais pour vos pneus et surtout vos chaînes.

Sur le verglas aussi, il faut généralement éviter de garder ses chaînes à neige. Sauf exception pour certaines chaînes, cette surface est trop rigide et dégrade vos chaînes.

Parfois, mettre vos chaînes à neige est une obligation.

Elle est alors indiquée par un panneau nommé B26 par le Code de la Route et se situe généralement près d’une aire de chaînage.

Si vous ne respectez pas cette obligation, vous pourriez être sanctionné d’une amende de 135 euros, voire d’une immobilisation du véhicule.

Comment éviter que les chaînes à neige ne se cassent trop rapidement ?

Pour empêcher vos chaînes à neige de se casser rapidement et préserver leur longévité, il faut les entretenir correctement et respecter les conseils de conduite avec des chaînes à neige.

Ainsi, lorsque vous prenez la route avec vos chaînes à neige :

  • Respectez la vitesse conseillée par le fabricant : elle se situe généralement entre 30 et 50 km/h
  • Adoptez une conduite particulièrement souple : évitez d’accélérer et surtout de freiner de manière trop brutale.
  • Roulez sur les traces des autres voitures sur la route pour une meilleure adhérence.
  • Prenez les virages serrés lentement et évitez absolument les coups de volant.
  • Utilisez votre frein moteur pour ne pas avoir à utiliser vos freins.
  • Après utilisation, nettoyez vos chaînes et séchez-les avant de les remettre dans leur emballage.